Définition et charte de la spéléologie

lundi 11 mai 2020
par  FFS
popularité : 18%

DÉFINITION DE LA SPÉLÉOLOGIE

Vote du comité directeur du 03 juin 2010

La spéléologie est une activité pluridisciplinaire à forte plus-value éducative, elle allie à la fois des aspects scientifiques, environnementaux, sportifs et de loisirs.

Elle a pour objectif l’exploration du karst et des milieux souterrains, naturels, artificiels ou anthropiques afin de contribuer de manière active à l’étude, la connaissance et la conservation des terrains de pratique de la spéléologie, tout en tenant compte des éléments du patrimoine de surface.

Le milieu souterrain est constitué de formes et paysages variés (salles, méandres, galeries, puits, etc.) avec ou sans présence permanente d’eau (sous forme de torrents, ruisseaux, rivières, gorges, cascades, vasques, biefs, etc.), et avec ou sans présence de glace. Il comprend également les sites artificiels (mines, carrières, etc.).

Le milieu extérieur se présente sous forme d’affleurements, de dépressions, de falaises et de gorges.

La spéléologie exige une progression et des franchissements pouvant faire appel, selon les cas, à la marche en terrain varié, à la reptation, à la nage, à la plongée subaquatique, aux glissades, à l’escalade et la désescalade, à la descente et à la remontée sur agrès fractionnée ou pas et à d’autres techniques d’évolution sur agrès (main courante, ligne de vie, tyrolienne, échelles fixes, etc.) pouvant nécessiter la mise en œuvre de techniques d’assurances de tous types. L’ouverture de certaines cavités et le franchissement de passages étroits peuvent amener à mettre en œuvre des techniques de désobstruction.

Conformément aux techniques spécifiques liées à la diversité des obstacles, la discipline requiert un matériel adapté, notamment, des descendeurs, des bloqueurs, des harnais, des longes, des casques de protection, des crampons, des dispositifs antichute, des dispositifs d’éclairage, des vêtements isothermes, des scaphandres autonomes, des cordes, des câbles, des connecteurs, etc.

==================================================

CHARTE DU SPELEOLOGUE

Texte adopté par le Comité directeur de la Fédération française de spéléologie le 18 mars 2001 à Lyon.

Préambule

La spéléologie est une activité de pleine nature qui se caractérise par :Retour ligne automatique
• le cadre naturel dans lequel elle se pratique, plein d’incertitude, de changements et de nécessité d’adaptation ;Retour ligne automatique
• les déplacements, la vie de groupe et les contacts avec l’environnement qu’elle occasionne ;Retour ligne automatique
• l’engagement physique qu’elle exige.

La spéléologie suppose initiative et responsabilité impliquant la connaissance et l’acceptation des risques in-hérents au monde souterrain. Sa pratique ne peut être enfermée dans une réglementation stricte qui la viderait de tout intérêt.Retour ligne automatique
La FFS, fédération délégataire de service public, entend rappeler les grands principes qui la régissent et dont le respect est le meilleur garant de LA LIBERTÉ DE PRATIQUE.

La charte du spéléologue

Avec la Fédération française de spéléologie, pour vivre l’aventure spéléologique, découvrir le milieu souterrain, l’explorer, le connaître, l’étudier, le protéger et y évoluer en toute sécurité,Retour ligne automatique
1 J’adopte un comportement responsable, discret et respectueux des propriétaires, des riverains et des autres usagers.Retour ligne automatique
2 Je respecte toute mesure réglementaire relative aux cavités, à leur accès et au patrimoine, notamment en cas de découverte archéologique.Retour ligne automatique
3 Je respecte, fais respecter et protège le milieu souterrain et son environnement.Retour ligne automatique
4 J’informe la communauté spéléologique de mes découvertes en rendant publics les résultats de mes recherches et explorations.Retour ligne automatique
5 Je respecte les travaux des autres spéléologues et notamment l’antériorité des découvertes et des travaux en cours ainsi que la propriété morale et intellectuelle des topographies et publications.Retour ligne automatique
6 Je m’efforce de prévenir les risques d’accident lors de la préparation d’une exploration en m’informant sur les conditions météorologiques, les spécificités du terrain, le matériel nécessaire.Retour ligne automatique
7 Je veille à ma propre sécurité et celle des pratiquants qui m’accompagnent. Je renonce si les conditions en cours d’exploration dépassent mes capacités techniques et/ou physiques et celles du groupe.Retour ligne automatique
8 J’applique et encourage le devoir d’assistance et d’entraide vis-à-vis des autres pratiquants.