Le mot du Président

mercredi 25 avril 2018
par  Gael KANEKO
popularité : 56%

Editorial du Spelunca 149

Une nouvelle saison arrive avec la concrétisation des projets que nombre d’entre-nous ont en préparation depuis plusieurs mois voire d’années. Qu’ils soient innovants ou non, ils répondent à nos besoins et seront un tremplin pour les années à venir. En 2017 est né, en concertation avec vous, un nouveau projet fédéral et son plan d’action. Si ce n’est déjà fait, inspirez-vous en. Ils sont notre fil d’Ariane, le cap à tenir, la promesse de belles consécrations.
Nous le savons, 2018 est une année incertaine en matière de financement.
Nous avons déjà constaté des baisses d’aides dans nos structures déconcentrées. Il est possible que certaines de nos structures demandent un soutien supplémentaire à leurs fédérés en 2019, afin de pouvoir répondre au mieux à leurs attentes locales.
Cette année, la fédération ne connaîtra le montant des subventions du ministère des Sports que dans l’été, soit plusieurs semaines après avoir adopté son budget en assemblée générale. La mécanique que cela implique impose de la prudence en attendant plus de clarté, de concentrer nos dépenses là où elles sont prioritaires. Nous devrons décider ensemble de prendre ou non certains risques.
Malgré tout, j’ai confiance ! Pourquoi ?
Parce que je fais partie d’une Fédération composée de personnes créatives. Je ne me lasse pas d’être surpris par le dynamisme de certains d’entre-nous. C’est le moteur de notre avenir.
Il ne tient qu’à nous d’innover tous ensemble, de trouver des solutions, les justes leviers du développement nécessaire à nos disci-plines. C’est un challenge auquel je vous invite à prendre part à tous les niveaux de la fédération, des clubs aux instances nationales.
Sous l’impulsion d’un groupe de jeunes, la commission Jeunes a été recréée au sein du pôle développement, afin que la future gé-nération dont ils font partie puisse prendre part à la vie fédérale et à la construction de son avenir en étant force de proposition et de décision.
Je vous rappelle qu’il y a un poste vacant au conseil d’administration de la FFS et que plusieurs commissions pourraient faire da-vantage pour vous à l’aide de vos compétences : les commissions environnement, communication (graphistes, web-designer, informa-ticien), juridique, audiovisuel (cinéaste, photographe), disciplinaire…
N’hésitez pas à vous rapprocher du secrétariat fédéral qui saura vous aiguiller.
Spelunca est une vitrine des actions conduites par la FFS dans différents domaines : l’exploration, la connaissance du milieu, le développement des pratiques auprès de tous les publics… Remplissons ensemble les prochains numéros de ce qui nous plairait d’y voir.
Nous nous retrouverons peut-être au rassemblement national 2018, lors de l’assemblée générale qui se déroulera à Méaudre. Nous y étrennerons la structure artificielle de spéléologie, œuvre principalement de José Mulot, hélas disparu il y a quelques semaines, et la baptiserons officiellement. Le groupe « féminixité » y testera les harnais de différents fabricants.
En attendant, ce prochain rendez-vous, je vous souhaite une bonne lecture.

GAËL KANEKO
Président de la Fédération française de spéléologie


Navigation

Articles de la rubrique

  • Le mot du Président